« Les 10 petits nègres » Dame Agatha Christie

2ème journée du premier Read A Thon de Lou, j’ai décidé de relire « Les 10 petits nègres » (première re-lecture de toute ma carrière de lectrice, et premier roman de « grande », que j’avais découvert en classe de 4ème avec une prof de français, que j’adorais.)

J’ai encore dans un coin de ma maison d’enfance, ce petit livre à la couverture violette, annotée de ma plume de collégienne. Les pages sont certainement toutes jaunes et l’odeur est un peu rance, un peu Madeleine de Proust quand même, comme tous nos vieux livres. (Ce n’est pas celui là que j’ai repris, mais une édition plus récente, trouvée chez Emmaüs! Vraie mine d’or.)

Quel délice, dès les premières pages!

La plume d’Agatha Christie est fluide, légère et l’histoire court sur le papier. Quelle belle écriture!
C’ est un excellent huit clos, dans lequel la tension psychologique est maintenue de la première à la dernière page.

Nous avons donc 10 personnes très différentes les unes des autres, ne se connaissant absolument pas, un hôte pour le moins mystérieux et d’une grande attention, une unique maison sur une île complètement coupée du monde et une comptine omniprésente, telle une ritournelle !

D’entrée de jeu, les invités se posent des questions quant à leur invitation, car la forme est un peu inhabituelle. L’une est embauchée, l’autre est invité par une relation de relation….

« Mais qui est donc ce curieux hôte???? »

« Un peu de bon temps!Profitons-en! »

« Quels invités seront là? »

…..

Les caractéristiques des personnages, leur histoire, leurs caractères psychologiques sont brossés à grands traits. Et le mystérieux hôte est rapidement suspecté d’intentions douteuses…

L’histoire est lancée.

Et hop, ni une, ni deux, lors du premier dîner, une voix off, venue d’on ne sait où, les accusera à tour de rôle d’un meurtre qu’ils ont commis des années plus tôt, et pour lequel ils n’ont été ni reconnus « coupable », ni condamnés. La justice n’a pas fait son travail.

Page 54, le premier personnage meurt lors du premier repas. Et dès lors, les invités vont tomber comme des mouches, mais non sans tenter des stratégies de survie, qui s’avéreront au final, totalement vaines. La comptine est le fil de l’histoire, elle annonce et conclut les événements.

Chaque personnage est assassiné selon la gravité de son crime. La part sombre de leur passé s’ insinue dans leur esprit et les torturera jusqu’au bout.
Agatha Christie mène d’une main de maître l’intrigue. Elle ne rend pas très sympathiques ces personnages. Rien dans leur histoire n’incite à l’empathie, à la compassion, donc à l’identification.

En tant que lecteur averti (bien sûr!), je suis le mouvement de l’histoire, en attendant la page suivante, et tente d’observer, de repérer le moindre petit indice …. . 

Et c’est le dénouement, inattendu, bien que supposé très rapidement, mais quand même difficile à deviner !

Cette re-lecture a été un vrai régal. Le livre n’a aucun temps mort, le lecteur est tenu en haleine du début jusqu’à la fin. C’est bien construit, et très facile à lire.

Petit PS: France Culture a interrogé, mi Février, le dénouement des 10 petits nègres (« Dix petits nègres », Agatha Christie se serait-elle trompée ? « ).

Cette chronique fait suite à l’écriture d’une contre-enquête de Pierre Bayard, » La vérité sur 10 petits nègres » (éditions de Minuit 2019).

Et si le coupable n’était pas… 😲 !!?

Je me laisserais bien tentée…!

wink

Relu dans le cadre du Challenge British Mysteries de Lou

6 commentaires sur “« Les 10 petits nègres » Dame Agatha Christie

  1. Un formidable roman d’Agatha Christie, devenu un classique du genre ! Après avoir lu la quasi intégralité des livres de la « reine du crime », j’ai oublié la plupart des dénouements de ses enquêtes. Mais pas pour celui-ci qui s’achève sur un rebondissement remarquable !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s